Ils viennent de rejoindre la communauté

Nos membres / 8998 membres inscrits

nina, MikeRG, antoine, Mimi 57400, Verdades, haribo, Lolo, Candice, Hoa, qent1, Lilly, jeanjean55, sakura, Aalrihaus, Annah, Kenny, Jose, Elo, Ridz, lili,

Vous êtes une Association ?

Annuaire d'associations partenaires

Faites connaître votre association auprès des membres de Sympathy World, en rejoignant nos partenaires.

Inscrivez-vous !

Vous êtes un Professionnel de la santé ?

Annuaire d'associations partenaires

Vous souhaitez mettre vos compétences au service des membres de Sympathy World ?

Inscrivez-vous !

Sympathy World soutient leurs actions

Stress : Comment faire face

Stress : Comment faire face

Dans un monde en quête de bonheur permanent, ou réussir, sa vie professionnel et familiale est l’enjeu commun à tous. On nous parle toujours plus de bien être et d’épanouissement, mais pourtant nous faisons face à un fléau permanent le stress.

Qu'est-ce que le stress ?

Le mot « STRESS » tend à être vulgarisé, il est aussi bien utilisé par les adultes, que les enfants, il devient synonyme de travail d’anxiété ou encore d’inquiétude. Il pourrait s’avérer que l’évolution du nombre de consultations médicales soit en lien avec ce fléau, puisque des chercheurs mettent en évidence le fait que 80% des consultations seraient liées au stress. Le problème est aussi lié à l’évolution de nos modes de vie, notamment à la pression au travail. Pourtant, on entend souvent parler de stress positif, alors comment faire la part des choses ?

On peut définir le stress au travers de trois éléments,
  • Le facteur de stress : Il peut être physique, psychologique, social ou émotionnel. Nous réagissons tous de manières différentes au stress, c’est pourquoi les facteurs peuvent aller de la simple contrariété (un enfant qui refuse de s’habiller) aux évènements, qu’ils soient positifs ou négatifs (Mariage, deuil), à la surcharge de travail ou encore au passage d’examen. En d’autres termes, le stress est en lien direct avec le mode de vie, auquel on peut également intégrer l’alimentation et l’activité physique, mais qui sont plutôt des facteurs aidant à lutter contre le stress.
  • Les effets du stress: ce tableau met en avant les principaux symptômes du stress
  • Les symptômes physiques

    Les symptômes émotionnels et mentaux

    Les symptômes comportementaux

    - les tensions musculaires

    - l'agitation

    - la perception négative de la réalité

    - les problèmes digestifs

    - l'irritation

    - la désorganisation

    - les problèmes de sommeil ou d'appétit

    - l'indécision

    - plus de difficulté dans les relations

    - les maux de tête

    - l'inquiétude

    - l'absentéisme

    - les vertiges

    - l'anxiété

    - la tendance à s'isoler

    - le souffle court

    - le manque de joie

    - l'abus de télévision

    - la fatigue

    - la mélancolie

    - la consommation accrue de tabac, de caféine, de sucre, de chocolat, d'alcool, de drogues

    - Acouphènes

    - la baisse de libido

    - l'évitement des situations exigeantes

    - Système immunitaire faible

    - la difficulté à se concentrer

    - Changement de comportement voir de personnalité (Timidité pour quelqu’un d’extraverti).

    -Fourmillements dans les bras et les mains

    - la faible estime de soi

    - Parasomnies (somnambulisme, terreurs nocturnes)

    • La réaction face au stress : Elle dépend souvent du facteur de stress, mais aussi de notre propre perception. On peut prendre l’exemple d’une araignée, la vision de celle-ci ne crée généralement pas de stress, sauf si vous êtes arachnophobe, c’est le cerveau qui envoie l’information de danger, cette information est conditionnée par notre éducation et nos acquis et peuvent changer en fonction de notre vécu. On peut comparer le stress à un reflex de défense de l’organisme.
    • Le stress positif

      On a tendance, lorsque l’on parle de stress à l’évaluer comme une position négative. Pourtant, les réactions du corps en situation de stress sont normales voir même utiles, c’est ce que l’on appelle le stress positif. Un exemple flagrant, ce sont les étudiants ou tout autre personne qui ont tendance à faire les choses au dernier moment, inconsciemment ils se mettent dans une situation de stress « positif » volontairement, ce qui aura pour effet de doper leurs performances sur le court terme. On a tendance à observer qu’a niveau de performance égale, les performances sont améliorées par la présence de stress, qui stimulerait l’analyse de la situation et la motivation (par exemple pour les sportifs).

      Le problème, c’est que nous n’avons pas tous la même sensibilité, alors que certains réagiront au stress de façon positive et seront très sensibles aux signaux de détente envoyés par le système nerveux à la fin d’une phase de « danger ». D’autres tarderont à comprendre ces signaux même après la disparition du facteur de stress.

      On peut classifier la population dans 3 catégories :

      • • Les tolérants au stress
      • • Les intolérants au stress
      • • Les accros au stress (Accros à l’adrénaline ou Workaholics : Accros au travail). Ces personnes sont plus facilement sujettes aux maladies cardio-vasculaires, à force de franchir la ligne rouge.
      • Stress aigu et Stress chronique

        Lorsque les symptômes de stress sont vécus de façons intenses au point de nuire à la vie quotidienne, on parlera de stress aigu. En général, il s’agit de situations exceptionnelles qui déclenchent un stress violent (Deuil, traumatisme, problème financier, etc.).

        A l’inverse, le stress chronique, est un état quasi permanent, cela peut être dû à une hyper anxiété, vous rendant plus vulnérable aux situations de stress, à une situation difficile qui s’étale sur le long terme (chômage, harcèlement, maladie), à l’addition en même temps de plusieurs situations de stress. Comme nous l’évoquions plus haut, les facteurs de stress peuvent être nombreux et ne sont pas vécus de la même façon par tous.

        Comment lutter contre le stress :

        METTEZ VOUS DANS DE BONNES CONDITIONS

        • Apprenez à communiquer : Au travail par exemple, communiquez avec vos collègues et vos supérieurs. Souvent par peur de passer pour un idiot l’on prend des initiatives sans savoir exactement ce que nos interlocuteurs attendent de nous, ou parfois l’on aurait préféré faire autrement et nous laissons gagner par la frustration d’exécuter une tâche dont on ne voit pas l’intérêt. Osez poser des questions et donner votre opinion, cela ne fera que renforcer votre intégration et diminuera vos sensations de stress.
        • Limitez les retards : Vous partez avec 5 minutes de retard de chez vous, en revanche vous arrivez pile à l’heure pour les embouteillages et au final, vous arriverez avec 30 minutes de retard, et passerez le trajet à angoisser sur les conséquences de ce retard. Si vous l’aviez évité, en partant 10 minutes plus tôt vous auriez eu le temps de boire un café avec vos collègues avant votre réunion et seriez beaucoup plus détendu.
        • Organisez vous la veille pour le lendemain : Vérifiez votre sac, préparez votre tenue, voir même vos bijoux, le but est de ne pas courir au réveil pour tout rassembler et évitera les oublis de dernière minute.
        • Organisez vos espaces : Qu’il s’agisse de votre foyer ou de votre bureau, organisez vous de façon logique, chaque objet à sa place, vous gagnerez du temps et de l’énergie que vous pourrez investir autrement. Pour ce qui est de votre espace de travail, n’hésitez pas à y mettre quelques objets sentimentaux qui vous réconforteront et vous garderons motivé.
        • Gérez votre temps : « rien ne sert de courir, il faut partir à point », vous avez dû entendre cette phrase un nombre incalculable de fois, mais dans la gestion de stress, elle prend tout son sens. Il est préférable de ne pas faire plusieurs choses en même temps, classés vos tâches par ordre d’importance, et assurez vous de finir la première avant de passer à la suivante. Non seulement vous vous offrez le privilège de voir l’avancée de votre travail et lutterez contre le stress généré par l’amoncellement de tâche « à finir ». De plus dans la gestion du temps, l’on peut inclure votre emploi du temps global, notamment en ce qui concerne la différenciation de votre temps de travail et celui que vous consacrez à votre travail. Vos week-ends et autres jours de congé doivent être exclusivement réservés à votre famille, vos activités personnelles et à vos moments de détente.
        • Relativisez : Quel que soit le problème que l’on rencontre, il y à toujours matière à relativiser. Ce n’est pas en dramatisant l’événement que vous allez améliorer les choses et pire si vous laissez place à l’émotivité, vous risquez d’obscurcir la situation et de ne pas voir les solutions et opportunités évidentes qui s’offrent à vous.
        • ESSAYEZ LA RELAXATION

          • • Marchez pendant 10 minutes
          • • Respirez profondément
          • • Essayez la visualisation (Nous vous proposons d’essayer la méthode de la montgolfière sur notre page Facebook)

            Il est parfois difficile de gérer son stress et ses angoisses, différentes techniques de relaxations, inspirées du yoga,...

            Posté par Sympathy World sur vendredi 11 décembre 2015
            ).
          • • Mangez un en-cas sain (le manque ou l’impression de manque de nourriture peut être un facteur de stress, un banane riche en potassium aurait des bien faits sur le stress)
          • • Achetez-vous une plante
          • • Eloignez-vous de l’ordinateur pendant quelques minutes
          • • Embrassez un proche
          • • Mettez de la musique
          • • Mâchez un chewing-gum
          • • Rire ! (une blague entre collègue ou une vidéo amusante peuvent vous faire évacuer votre stress)
          • • Relâchez vos muscles (vous vous focalisez sur vos orteils, puis sur vos pieds, puis sur vos jambes et ce jusqu'à la tête).
          • • Voyez un ami (Après une matinée ou journée difficile pourquoi ne pas organiser un déjeuner ou un afterwork avec un ami histoire de décompresser ?)
          • • Essayez le yoga !
          • • Faites une activité physique ou manuelle
          • Nos membres et nos professionnels sont à votre écoute, ils seront ravis de partager avec vous leurs astuces antistress !



            Le 31-03-2016 à 21:17:56 Dépression

            TAGS

Connectez-vous pour commenter cet article.
Aucun commentaire